Distractions

« SOIR DE BAL »

PREMIER EP DISPONIBLE

Distractions est un projet artistique associant poésie, musique électronique et arts visuels.
Fondé à Paris en 2017 par quatre amis – un auteur, deux musiciens et un peintre – Distractions
a pour ambition de moderniser le médium poétique par le son et l’image.
Au point de départ, des textes fleuves empreints de spleen urbain dont les thématiques
récurrentes sont la solitude, la nuit, l’errance, la ville, l’univers et le destin, ainsi qu’une certaine
approche de la décadence. Cette matière brute est ensuite taillée, remodelée puis plaquée sur
des productions synthétiques afin de former des fragments sonores, entre chanson et poésie.
« Soir de Bal » est le premier recueil de Distractions. Les sept fragments enregistrés en
collaboration avec le producteur de musique électronique Apollo Noir dessinent le tableau d’un
Paris rude et fatigué, avec son quotidien d’affrontements.

Recueil imprimé :
Cet ouvrage présente les textes de l’auteur dans leur forme brute, donnés à lire pour la
première fois. Les peintures qui les illustrent mettent en scène des corps en lutte, qui
s’opposent et se tordent. Leur esthétique rend hommage aux toiles des peintres classiques et
contemporains.

Track by track : 

1. Soir de Bal :

Ce poème raconte une soirée après une déception amoureuse. Il évoque le sentiment d’être
étranger à l’environnement qui nous entoure, lorsqu’on ne peut pas jouer le jeu de la fête, de
l’insouciance ou de la séduction.

2. Dans le Centre :

Ce texte parle d’un dîner en ville au début de l’hiver, et du trajet qui y mène. Une succession
d’images rudes capturées au fil de la soirée, au détour d’une rue ou à un coin de table, qui
dessinent un moment de lassitude. Le récit de l’un ces instants où le plaisir nous échappe, où le
monde pèse et la vie semble indécente.

3. Royal Cheese :

Une nuit blanche vers le quartier des Deux Gares. Au cœur de la ville grise et molle, quelques
grappes d’existences marginales s’abîment entre le parvis d’une église et un bar-tabac. À les
observer, la colère qui monte trop vite avec l’alcool, l’agitation excessive, les accès de
compassion pour la fragilité de nos « vies minuscules »…

4. Intervalle :

Un dimanche à Paris, entre la solitude d’un appartement et une déambulation en ville pour
tenter de se secouer. La sensation d’évoluer dans un périmètre réduit et le désir d’en sortir, de
trouver cette tangente, cet intervalle dont l’existence nous fait douter si souvent, mais dont le
secret reste ancré quelque part au fond de nous.

5. Abbesses 2 :

Le souvenir d’un voyage à Illiers-Combray, la ville de Proust. Cette fois-ci, c’est la crainte de ne
pas parvenir à se réaliser qui s’exprime. Le sentiment d’inaccompli rend plus aigüe la
conscience de l’usure du temps. Plus que la manifestation d’une angoisse, ce texte évoque une
quête de sens et de beauté.

Videos
Contacts

Directeur Marketing

Arnaud Nicolas

nicolas.arnaud@because.tv

01 53 21 52 73

Promo web & presse spécialisée

Emilien Evariste

emilien.evariste@because.tv

01.53.21.53.25

Presse

Daniela Soares

daniela.soares@because.tv

01.53.21.52.62

Promo web

Guney Yilmaz

guney.yilmaz@because.tv

01.53.21.52.56