Crystal Murray

L’adage dit que le talent n’a pas d’âge, et c’est particulièrement vrai dans le cas de Crystal Murray dont le talent musical semble inné. Du haut de ses 18 ans, cette autrice-compositrice parisienne est déjà à l’origine d’un son novateur. 

L’idée de faire sa propre musique s’est imposée à elle en 2017, s’inspirant du monde qui l’entourait, et explorant des univers et des contre-cultures différents à travers le monde mais aussi chez elle en France. « Mon ami Bamao mixe souvent à Paris et il m’a fait découvrir le monde du clubbing et de la techno noire; il organisait des fêtes et m’a présenté des DJs, mes idées ont commencé à changer et j’ai vraiment eu envie de produire de la musique faite pour danser mais qui te fait aussi vraiment ressentir tes émotions. »

Pour Crystal, apprendre à faire la fête a impliqué un lâcher-prise. « Quand je sors, je suis vraiment dans ma bulle », explique-t-elle. « On atteint une forme d’équilibre et la fête et la danse peuvent être une forme de thérapie. »

Avec son look unique et son goût pointu pour le streetwear, le vintage ou pour les jeunes créateurs, c’est dans le monde de la mode que la jeune Crystal Murray s’est d’abord faite remarquer. Très suivies sur les réseaux sociaux, Crystal et trois de ses amies ont vite fait parler d’elles dans la mode sous le nom informel de Gucci Gang, un collectif connu pour son approche stylistique spontanée, en apparaissant dans les pages de Vogue, Dazed, ou dans des campagnes pour Converse et Beats by Dre entre autres.

La prise de conscience de leur responsabilité a ensuite pris de l’ampleur quand la visibilité de Gucci Gang s’est accrue. C’est pour cette raison qu’elles ont lancé Safe Place, une plateforme en ligne sur laquelle les jeunes hommes et les jeunes femmes peuvent partager les difficultés qu’ils rencontrent dans leurs expériences sexuelles, ou parler d’harcèlement sexuel, de féminité, et des façons de se protéger sur internet ou dans la vraie vie. Pour ces jeunes filles, pour qui la notoriété dans le monde de la mode avait ouvert les portes de la fête et de la nuit, Safe Place était aussi une plateforme où elles pouvaient parler des façons de se protéger.

En 2017, le hasard lui a fourni l’occasion de mettre ses idées à exécution quand elle s’est retrouvée dans un studio d’enregistrement. « J’étais avec mon manageur, mes amies du GG et Jérémy Chatelain, qui a remporté un concours de téléréalité musicale. On était au studio Ed Banger qu’il partageait avec Boston Bun et mon manageur, Svet Chassol, et il m’a dit : ‘Ok, on va voir laquelle de vous sait chanter !’. Quand il m’a entendue il a dit : ‘Crystal, tu sais vraiment chanter !’ ». Riche et voluptueuse, sa voix défie son jeune âge. Armée d’une nouvelle confiance en elle, elle s’est mise à prendre la musique au sérieux. Crystal a contacté divers producteurs et fait des sessions avec, entre autres, Lonely Band, Archil, Sacha Rudy issus de la nouvelle scène jazz-pop française.

La musique lui est venue naturellement, ayant toujours fait partie intégrante de sa vie. La fille d’une mère Franco-Espagnole et d’un jazzman Afro-Américain, elle a grandi dans une famille créative en écoutant un mélange de sons différents. « Ma mère  la musique Africaine, et écoute aussi beaucoup d’artistes Cubains », dit Crystal. « Mon père passait toujours John Coltrane, Marvin Gaye, Minnie Riperton, Stevie Wonder ». Pendant les vacances scolaires, Crystal rejoignait souvent son père et sa mère sur leurs tournées, ce qui lui a permis de voyager à travers le monde dès son plus jeune âge. Créative et libre d’esprit, Crystal a toujours aimé la musique, petite elle chantait déjà dans une chorale et écrivait des chansons bien avant de débuter sa carrière musicale.

Ayant terminé ses études l’année dernière, Crystal est toute à son travail, libre de se consacrer à la musique. Son premier EP, I Was Wrong, sortira au printemps et démontre sa versatilité et son amour de la soul avec laquelle elle a grandi, mais aussi de la house et de la techno. [‘After Ten’ est un titre aussi délicieusement séduisant que le très dancefloor et accrocheur ‘Princess’ est fougueux et euphorique.]

« Plus j’écris, plus je comprends comment exprimer mes sentiments et ce que je veux dire précisément ; j’apprends à sonder ma personnalité », explique Crystal qui est en train de concevoir son live. Ayant grandi sur la route, elle se dit qu’elle risque de se sentir chez elle en tournée. « La partie live de ma musique me rend toujours très très heureuse », dit-elle. « C’est génial d’être sur scène, j’ai tellement hâte. »

Contacts

Directeur Marketing

Arnaud Nicolas

nicolas.arnaud@because.tv

01 53 21 52 73

Chef de Projet

Chloé Janiaud

dept.market@because.tv

Presse

Daniela Soares

daniela.soares@because.tv

01.53.21.52.62

TV

Andres Garrido

andres.garrido@because.tv

01.53.21.53.27

Radio généralistes

Paul Lucas

paul.lucas@because.tv

01.53.21.52.66

Radio

Jérôme Terroy

jerome.terroy@because.tv

01.53.21.52.93

Promo web & presse spécialisée

Emilien Evariste

emilien.evariste@because.tv

01.53.21.53.25

Promo web

Guney Yilmaz

guney.yilmaz@because.tv

01.53.21.52.56